Actus

23/05/2017

Y'a du boulot!

posté à 13h31

Dimanche dernier, je prenais le départ des championnats d’Europe de duathlon longue distance, sur un format 10-60-10. Depuis mon titre de vice-championne d’Europe sur cette même épreuve en 2014, je n’avais plus recouru sur ce type de distance. Et par rapport aux parcours d’il y a 3ans, il fallait troquer le plat des Pays-Bas à un beau chantier en Allemagne, notamment en course à pied.

La forme est là, mais la préparation n’a pas été optimale à cause des objectifs des 3 premiers GP de la saison. On ajoute à cela une météo peu clémente et quelques soucis perso qui ont eu un mauvais impact sur mon corps, et bien j’appréhendais quand même un peu la course, surtout après avoir repéré le parcours à pied. Je craignais en effet que la belle descente ne me flingue les cannes pour la suite de la course. Je me suis dis qu’il fallait donc partir prudemment et ne pas s’occuper de la tête de course, avec notamment l’Autrichienne Sandrina Illès, excellente coureuse, et Emma Pooley, double championne du monde de la discipline.

Je passe une bonne nuit, je me sens bien, les conditions météo sont top, y’a plus qu’à…

Et je pars effectivement prudemment et comme je m’y attendais, Emma et Sandrina prennent les commandes de la course. Je remonte tranquillement dans le groupe pour rejoindre l’Anglaise Allen, alors 3ème , vers le 3ème kilo dans la descente, avec dans mes talons la Hollandaise Van Reijnen. Mais me voilà en train de cogiter sur l’impact de cette foutue descente sur mes quadris…Les pensées négatives n’ont jamais rien de bon, je le sais très bien pourtant…Je me sens pourtant bien mais vers le 4ème kilo, je me choppe un terrible point de côté, je me retrouve contrainte à baisser le rythme, mais pas moyen de m’en débarrasser. L’Allemande Zimmermann me double vers le 6ème mais avec mon point de côté, pas moyen de s’accrocher. 1km plus tard, enfin il est passé !!! Je termine cette première course à pied avec la Slovaque Lapinova.

J’effectue une bonne transition et enfourche Loulou en 6ème position. On commence par une petite bosse avant de se retrouver sur notre circuit de 21km à effectuer 3 fois composé de 2 bosses mais avec des descentes bien roulantes. Je me rends tout de suite compte que les jambes ont du répondant sur le vélo, me voilà rassurée. Je suis assez vite rattrapée par Lapinova puis l’Allemande Esefeld, je les garde à distance. Dans la première bosse, je les double mais Esefeld repasse avant de basculer. Vers le 10ème, on reprend l’Anglaise Allen et vers le 15ème Van Reijnen. Dans la seconde bosse, je peux apercevoir la 3ème, l’Allemande Zimmerman, à 20’’. La course est donc relancée et le podium est bien jouable, d’autant plus que je me sens vraiment bien sur Loulou.

Dans le second tour, je me rends compte que je vais être à sec en eau malgré mon grand bidon et petit. Il y a certes un ravito mais il est situé en faux plat descendant, mais pas le choix, va falloir se procurer un bidon car au 25ème kilo, j’ai déjà descendu le gros ! Arrive la fin du second tour vélo, les positions sont les mêmes sauf qu’on reprend du terrain sur Illès, pointée à 1’20 d’après les infos de Guillaume alors qu’elle avait 3’. Arrive le ravito, je me rends compte que j’ai pas assez freiné et me demande comment je vais pouvoir chopper un bidon, quelle con !!! Mais je tombe sur un excellent passeur et récupère la précieuse eau, oui car je crève de soif ! J’ai alors les cuisses un peu meurtries et à la limite des crampes, ça commence à tirer un peu ! Et voilà que la Suissesse Nina Brenn me double (championne d’Europe en titre et vice-championne du monde) et pas moyen de la suivre à ce moment de la course. Pareil pour Esefeld, qui semble peiner comme moi. Dans la bosse, Brenn rejoint Zimmermann et se font la malle. J’essaie de relancer, je double Esefeld puis elle me repasse. On va faire cela 3 fois jusqu’à la dernière bosse, dans laquelle je tente de me débarrasser de l’Allemande, c’est chose faite et j’arrive au parc avec 20’’ d’avance mais 1’20 de retard sur Brenn et Zimmermann, qui sont alors revenues sur les talons de Illès. Emma Pooley est alors intouchable. Mais dès le départ de cette seconde à pied, je comprends bien qu’un sacré calvaire m’attend, j’essaie de m’appliquer mais dans les côtes, je suis plantée de chez plantée. Au demi-tour sur la piste, je vois des filles revenir et notamment Van Reijnen. Je sais alors qu’il va falloir se battre pour conserver la 5ème place. Mais je suis vraiment trop plantée dans ces satanées bosses et Van Reijnen va me reprendre à 1km de l’arrivée, c’est terrible, je peux rien faire…

Je termine donc 6ème de ce championnat, je ne dirai pas que je suis déçue mais c’est sûr que c’est pas l’objectif que je m’étais fixé. Après, il y a du positif en vélo et je me suis battue jusqu’au bout. Maintenant, je sais ce qu’il me reste à faire pour Zofingen et j’aurai tout l’été pour le préparer (pas de GP ni d’autres courses de prévues).

Mais avant cela, je m’octroie une parenthèse triathlétique avec l’half de Doussard dans 2 semaines (oui, ça risque de faire juste en terme de récup mais c’est une course de prépa) puis les France de tri LD à Dijon le 2 juillet !

 


Autre news:
03/07/2017 : Vice-championne de France de tri LD !!!
06/06/2017 : Victoire difficile à Doussard !
11/04/2017 : La canne revient!
13/03/2017 : Bridée de chez bridée !
07/02/2017 : Les hivers se suivent et se ressemblent!
28/11/2016 : Erreur de débutante!
20/10/2016 : Nouvelles automnales !
14/09/2016 : Championnes de France des clubs de 1ère division !
31/08/2016 : Ironwoman en 9h53’’16 !
13/06/2016 : 3ème victoire pour les Messines !


» Consulter les archives

RSS