Actus

03/07/2017

Vice-championne de France de tri LD !!!

posté à 12h09

Ce we à Dijon je participais à mon 7ème championnat de France de tri LD.

Début juin, j’avais renoué avec le tri à l’occasion de l’half de Doussard, que je remportais mais pas sans mal. J’avais ensuite passé deux bonnes semaines d’entraînement, avec des séances de qualité mais voilà que la canicule a rappliqué. Il y a deux semaines, je m’étais alignée sur la trail de Sancerre (15,7km), course qui faisait office de séance. Mais comme je le craignais, j’ai souffert de la chaleur et au bout de 11km, j’étais à l’arrêt, en surchauffe. Alors que j’étais en tête depuis le début de la course, je me fais doubler 800m plus tard et je ne peux rien faire, je me prends 2’ en 4kms !!! Mais l’important était d’avoir réalisé un bon travail et d’avoir pu relancer le rythme après le dernier ravito. En tous cas, ce trail est vraiment une belle épreuve et très bien organisée, je la conseille à tous !

Mais après ce trail, la chaleur a persisté, j’ai tout de même « sauvé » mes séances à pied avec l’aide de mon gros Ju mais j’ai du faire l’impasse sur celles à vélo, trop sèche ! Puis gros coup de pompe à 7 jours du France et carrément plus envie de le faire tellement je me sens vidée. J’me dis que ça craint si dans la tête ça suit pas non plus…Mais avec du repos et de bonnes nuits de sommeil, je reprends du poil de la bête. C’est pas compliqué, je ne me suis jamais aussi peu entraînée avant une course. Donc à J-1, la tête va mieux mais je ne sais pas comment les jambes vont répondre face aux 3km de nat’, 88 de vélo et 20,7 à pied.

Peu importe, maintenant que je suis sur place, y’a plus qu’à…D’autant plus qu’il y a une carte à jouer avec notamment l’absence de Jeanne Collonge (concentrée sur le circuit Ironman) et le forfait de dernière minute de Juju Bénédicto.

Je prends un bon départ natation et me retrouve dans un petit groupe dont Isa Ferrer fait partie. Je vais monter progressivement en tête de ce groupe pour le mener après la sortie à l’Australienne. Nous nous retrouvons ensuite à 3 (enfin il me semble). Je sors de l’eau 4ème avec le sentiment d’avoir bien nagé et avec 40’’ d’avance sur Isa. J’enfourche Bibi, la mise en route est difficile à cause de mes pieds gelés et des jambes qui peinent à répondre mais au bout de 5kms, je suis bien posée et dans le rythme. Après les 20kms de plat, je suis rassurée de ne toujours pas être rattrapée par Isa, je poursuis mon effort solitaire, au train comme dirait mon ami Leleu. Je me fais pas mal doubler par des groupes de gars, je ne prends pas de risque à essayer de suivre, même à distance, il y a trop de monde donc ce serait vite fait de se choper une pénalité de 5’ ! On m’annonce le long du parcours les écarts sur la seconde (j’avais doublé la 3ème dès le début du vélo), je me rapproche petit à petit. Dans la dernière descente, je m’octroie une petite frayeur, moi qui suis tout le temps sur les freins, je me suis lâchée et dans un virage bien serré sans visibilité, je me retrouve un peu déportée sur la gauche, à l’endroit même où deux gars viennent de chuter. Bon réflexe de l’un deux, qui se relève et déplace son vélo, dans lequel j’étais bien partie pour rentrer dedans !!!! Bref, belle petite montée d’adrénaline ! Inutile de préciser qu’ensuite j’étais sur les freins…

Me voilà de retour au parc en 3ème position, également contente de la partie cycliste effectuée. J’ai 1’30 de retard sur la seconde et 2’30 d’avance sur Isa. C’est parti pour la course à pied ! Je pars sur un bon rythme, je me sens bien. Je prends la seconde position au bout de 4 ou 5kms. Petite anecdote qui a son importance, peu de temps après être passée 2nde, dans un virage sous un pont, voilà qu’un rat sort de son buisson. L’ami des bêtes que je suis fait une espèce de saut pour l’éviter et là je sens des crampes monter à mes adducteurs. Purée j’me dis que ce serait con quand même de cramper pour un rat, mais heureusement ça passe…Mais pas pour longtemps car 1km plus tard, c’est la méga crampe à l’adducteur droit, j’ai trop mal, je m’arrête, je suis désemparée. Heureusement un concurrent me conseille de recourir par petites foulées. Sceptique, j’obtempère mais j’ai mal. Mais bonne surprise, au bout de 500m ça passe. Vraiment un grand merci à ce concurrent de Carqueiranne (Fred Sultana il me semble) car je me voyais déjà devoir jeter l’éponge tellement la douleur était vive ! Je retrouve mon rythme de départ. Je garde 2’50-3’ d’avance sur Isa. J’attaque le dernier tour à pied (nous en avons 3) et là je sais qu’il va falloir serrer les dents, les jambes ne suivent plus. Les derniers 5kms sont un calvaire, heureusement que j’ai de l’avance, je peux donc « gérer » et conserver cette 2nde place et devenir pour la 3ème fois vice-championne de France de tri LD, loin derrière une Charlotte Morel intouchable, bravo à elle ! Isa complète le podium 2’ derrière.

Voilà, mon second objectif de la saison est atteint, ça fait du bien au moral ! Mes yeux sont désormais tournés vers Zofingen…

Merci à tous ceux qui me soutiennent !

 


Autre news:
26/09/2017 : La der à Noyon !!!!
12/09/2017 : Pour le plaisir!
06/09/2017 : On me l’avait dit…j’ai compris !!!!
06/06/2017 : Victoire difficile à Doussard !
23/05/2017 : Y'a du boulot!
11/04/2017 : La canne revient!
13/03/2017 : Bridée de chez bridée !
07/02/2017 : Les hivers se suivent et se ressemblent!
28/11/2016 : Erreur de débutante!
20/10/2016 : Nouvelles automnales !


» Consulter les archives

RSS